qu’est-ce que c’est ?

La thérapie que je pratique présente de nombreux points communs avec les autres psychothérapies, tant par ses buts que par ses méthodes principales. Elle emprunte beaucoup à l’Analyse Transactionnelle et à la Gestalt-thérapie.

Elle se distingue principalement sur deux points :

  1. Pucec’est une approche existentielle, c’est-à-dire que les difficultés de vie auxquelles on tente de remédier ne sont pas considérées comme des maladies à guérir, mais comme des troubles de l’existence, des difficultés propres à la vie humaine, que nous partageons avec les autres, mais que nous vivons chacun à notre manière.

  2. Pucepar un intérêt particulier à la dimension sociale de l’expérience personnelle : ce que nous sommes ne peut être compris (et donc changé) que si nous replaçons notre vécu actuel et notre histoire personnelle dans leur contexte.

Cette ouverture à la dimension sociale entraîne quelques autres conséquences sur le contenu du travail : une approche dynamique de la question de l’identité personnelle et collective et une grande attention au développement de la compétence éthique de chacun.

concrètement, comment ça se passe ?

L’outil principal de la thérapie, c’est la relation qui va se nouer entre le “client” et le thérapeute au fil du temps. Dans cette relation, je m’engage de manière active, je m’implique personnellement et authentiquement auprès de vous tant que dure notre contrat.

Le travail repose en grande partie sur des échanges de paroles entre nous. Dans ces échanges, j’adopte une attitude non-directive : à aucun moment je n’ai à vous dire ce que vous devez penser, ressentir ou faire. C’est à vous de mener votre propre exploration et de définir vos propres choix. Mes interventions ne visent qu’à vous accompagner dans ce cheminement.

En complément à ces échanges verbaux, ma pratique se distingue également par une utilisation assez fréquente du travail sur des supports concrets.

La thérapie peut se dérouler soit sous forme de séances individuelles, soit dans le cadre de groupes, ou combiner les deux formes.


Thérapie existentielle psychosociale

Accueil                  Qui suis-je ?                 Contact                   Actions                  Textes

Il y a des moments dans la vie où on a l’impression de ne plus pouvoir y arriver, où les difficultés rencontrées dans l’existence sont telles que nous ne savons plus comment les aborder ou bien nous ne nous sentons plus la force de nous mobiliser.

Il arrive aussi que, simplement, nous ayons envie d’améliorer notre manière d’être, avec nous-mêmes et avec les autres, dans notre corps et dans la société.

C’est alors qu’on s’adresse à un thérapeute.

Mon cabinet, rue Bon Secours à Nantes

«Tu peux compter sur moi» : dans cette chanson, Louis Chedid évoque surtout l’amitié. Mais presque toutes les paroles peuvent aussi s’appliquer à la relation thérapeutique.

Accompagner chacun pour qu’il chemine,

à partir de ses propres ressources,

dans la direction qu’il détermine lui-même,

et au rythme qui lui convient

J’ai choisi comme mascotte ce sympathique funambule, qui représente pour moi la fragilité de l’existence mais aussi notre aspiration à parcourir malgré tout le chemin.